top of page

Le Cycle


Des oeufs de dragons issus de poussière d'os


Arrivé à mon domicile après une longue marche, il me fallut un certain temps pour quitter mes affaires de voyage et poser mes escarelles et flacons. La nuit venait de tomber, bien que désireux de me mettre rapidement au travail avec mes récentes trouvailles, je pris néanmoins le temps de me reposer un court instant en m’installant dans un fauteuil près de l’âtre dans lequel je venais de faire démarrer un feu. La tête encore emplie d’images de cette haute salle souterraine, du haut mur couvert de runes et de l’imposant crâne qui semblait trôner là, vestige et témoin des affres du temps, je songeais déjà aux applications possibles de ces découvertes.


La pièce autour de moi était calme, éclairée par le feu du foyer et quelques bougies disposées ça et là sur les différents meubles que l’on pouvait apercevoir. En promenant son regard, on découvrait assez facilement les activités pratiquées ici. Au centre se dressait un grand plan de travail où parchemins et rouleaux côtoyaient plumes et encriers. Les murs, quant à eux, étaient habillés de plusieurs bibliothèques, fournies de nombreux ouvrages, dont certains étaient d’ailleurs disposés en plusieurs points, ouverts. Dans un coin, entre deux de ces bibliothèques et sous une haute fenêtre, siégeait un établi, sur lequel se dressait un alambic entouré de multiples fioles de verre. Sous cet espace de travail se trouvait également un meuble aux nombreux petits tiroirs, dont certains, entrouverts, laissaient poindre quelques plantes et ingrédients.


J’ai toujours éprouvé un grand plaisir à retrouver mon atelier après chacune de mes pérégrinations, que ce soit pour reposer mes pieds, et adopter un rythme moins intensif ou pour poursuivre le second volet de mon travail d’ailleurs… C’était là que j’opérais l’essentiel de ma magie.


Après un repos bien mérité, je me mis donc à la tâche, détaillant les ingrédients glanés en chemin. Et si j’utilisais ces derniers pour créer une nouvelle forme de vie à partir de l’ancienne dont il ne restait de trace que via ces ossements ? Je me mis donc à la recherche d’un ouvrage bien particulier de ma bibliothèque, intitulé “Le Cycle”, persuadé qu’associé au traité de runes que j’avais trouvé dans l’antique salle souterraine il me permettrait cette forme de transmutation avancée. Lorsque j’eus mis la main dessus, je me mis en action.


***


Le plan de travail était désormais recouvert de multiples parchemins et les bougies allumées plus tôt ce soir là avaient presque fini de se consumer, mais ils étaient prêts : de nouveaux œufs de dragon avaient vu le jour, issus de la poussière d’os que j’avais récupéré et transmuté à l’aide des différents documents étalés devant moi. La nuit avait été longue, mais il me fallait déjà reprendre la route pour déposer certains d’entre eux dans la nature et en confier d’autres à des personnes dignes de confiance, futurs gardiens de cette nouvelle forme de vie. J’entrepris donc d’enfiler une lourde cape de voyage afin de reprendre la route.





Cette collection est composée de 4 œufs de taille moyenne dont 2 présentant une orientation d'écailles différente et d'un œuf plus imposant.


La mise à jour de la boutique aura lieu le 14 février à 21h00.

81 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page